"Virus Zika : "un " cas autochtone " identifié dans le Var

Dans un communiqué de presse, l'agence régionale de santé indique qu'une personne infectée par le virus Zika a été diagnostiquée à Hyères dans le Var.

De quoi susciter l'inquiétude chez les autorités, qui rappelle que cette maladie peut se transmettre de personne à personne par l'intermédiaire d'une piqûre de moustique tigre, ou par voie sexuelle. Des cas de dengue et de chikungunya ont notamment été signalés en Provence-Alpes-Côte d'Azur en juin et en juillet.

Le premier cas autochtone du virus Zika en France Métropolitaine en 2019 a été identifié la semaine dernière dans le Var, annonce dans un communiqué l'agence régionale de santé (ARS PACA). La personne contaminée "a été prise en charge par son médecin et est aujourd'hui guérie". Des complications neurologiques peuvent apparaître, comme une microcéphalie ou un syndrome de Guillain-Barré. Dans la grande majorité des cas, le virus ne s'était manifesté que par des fortes fièvres, des douleurs et des boutons sur une courte période.


Compétent en la matière, le Conseil départemental du Var a mandaté l'Entente interdépartementale pour la démoustication (EID Méditerranée) à la demande de l'ARS pour réaliser un traitement ciblé contre l'espèce de moustique Aedes albopictus (dit moustique tigre) autour d'un cas suspect de Zika. Selon Var-Matin, une opération de lutte anti-vectorielle a été lancée dés mercredi matin "dans un secteur identifié de présence du moustique tigre dans la cité des palmiers", afin d'éviter une chaîne de transmission de l'infection. "Une enquête est en cours pour rechercher d'éventuels cas dans le voisinage de la personne atteinte", affirme l'ARS.

Les habitants et les professionnels de santé sont invités à être attentifs aux symptômes du Zika, afin d'assurer une prise en charge dans les plus brefs délais en cas de contamination confirmée.

"Chikungunya, dengue et zika - Données de la surveillance renforcée en France métropolitaine en 2019".

Articles Liés