Un hommage populaire à Jacques Chirac en Corrèze

Un hommage populaire à Jacques Chirac en Corrèze

Elle a été aux commandes des deux cérémonies données en son honneur ce lundi 30 septembre, à la cathédrale Saint-Louis des Invalides en petit comité et à l'église Saint-Sulpice avec stars et personnalités politiques, puis de l'hommage rendu en Corrèze ce samedi 5 octobre.

Ancienne collaboratrice, fille dévouée à son vieux père, responsable de la communication de la famille, Claude Chirac en plein deuil du décès de son père, doit désormais faire face à la santé précaire de sa mère. "Je ne peux dire que merci au nom de mon père et de ma maman qui est avec nous depuis Paris", a déclaré sa fille, Claude Chirac, émue aux larmes, accompagnée de son mari, mais sans la veuve de l'ancien président, Bernadette Chirac, affaiblie.

La famille de l'ancien président avait tenu à ce que ce dernier hommage ait lieu en Corrèze, terre des racines familiales de l'ancien président et berceau de sa carrière politique.

Après ce premier retour aux sources, une foule compacte de 3.000 personnes, selon le conseil départemental, a ensuite participé à un second hommage, sur le site du musée Jacques-Chirac de Sarran (Corrèze), la commune qui abrite la résidence des Chirac, le château de Bity. Elu plus tard conseiller municipal en 1965 à Sainte-Féréole, Jacques Chirac est devenu deux ans après député de la Corrèze et y sera réélu sans discontinuité jusqu'à son accession à l'Élysée en 1995.


Pour celle qui préside la fondation Jacques-Chirac depuis 2012, rien ne devra perturber la quiétude de l'ex première dame qui doit faire son deuil loin des regards indiscrets, loin des cameras, loin des politiciens prêts à tout récupérer.

L'an dernier, Brive-la-Gaillarde avait inauguré une " Avenue Jacques et Bernadette Chirac ", une première en France pour un ancien couple présidentiel.

"Cette maison, on ne la vendra jamais, on est toujours de quelque part et pour Claude, ce quelque part, c'est là", a assuré Frédéric Salat-Baroux. Cette " journée du souvenir et de l'amitié à sa mémoire " est organisée par le conseil départemental. Sur la table? De la bière, sans surprise, et d'autres clins d'oeil au régime de l'ancien président.

Articles Liés