Une panthère noire en liberté sur les toits d'Armentières — Nord

Une panthère noire en liberté sur les toits d'Armentières — Nord

Selon La Voix du Nord, qui a interrogé les riverains, elle pourrait appartenir à un voisin parti en vacances.

Une panthère noire a été capturée par les pompiers ce mercredi soir.

"Le vétérinaire sapeur-pompier, un policier et un agent de l'ONCFS y ont pénétré et le vétérinaire, équipé d'un fusil hypodermique, a envoyé une fléchette à produit anesthésiant", expliquent les sapeurs pompiers. Les habitants, fascinés, ont été évacués mais nombreux sont ceux qui ont investi les rues pour apercevoir l'animal. Il a ensuite été pris en charge par la Ligue protectrice des animaux et devrait rejoindre un zoo. Le félin est un bébé, âgé de cinq à six mois et pesant une vingtaine de kilos.

La préfecture du Nord a levé le mystère sur la présence du félin à Armentières, indiquant qu'il venait du "domicile d'un particulier", qui la gardait illégalement chez lui. - Christina Devulder (LPA-NF). L'animal est même rentré dans une maison, s'engouffrant par la fenêtre de celle-ci, avant d'en ressortir. " C'est une hérésie de détenir une panthère dans un immeuble de 1930 ", a souligné Christina Devulder, chargée de communication de la LPA-NF.


En France, il est possible de détenir ce type d'animal. Et là, stupeur, on t'annonce qu'une panthère noire se balade sur les chêneaux!

"Si la panthère a réussi à s'échapper par la fenêtre, c'est que les conditions de sécurité n'étaient pas réunies", a-t-il ajouté, précisant que la détention d'espèces sauvages, notamment dangereuses ou protégées, sans avoir les autorisations requises, "est passible de trois ans d'emprisonnement et de 150.000 euros d'amende".

Pour l'heure, le commandant du commissariat d'Armentières a assuré que la police cherchait toujours à "prendre contact avec le propriétaire ", actuellement en fuite.

Articles Liés