Emmanuel Macron prêt à tout pardonner — Visite en Italie

Emmanuel Macron prêt à tout pardonner — Visite en Italie

Maintenant vient le temps du dégel entre Emmanuel Macron et Giuseppe Conte, c'est du moins la Une de Il Messaggero, le grand quotidien de Rome. Objectif: réchauffer les relations entre les deux pays après plusieurs mois de tensions sous l'ère Matteo Salvini.

Même court, ce déplacement "est important sur le fond et le symbolique", affirme la présidence française.

Entre l'Italie et la France existe "une amitié indestructible", a encore assuré le président français, venu rétablir une entente franco-italienne dégradée après une année au pouvoir de la coalition formée par la Ligue et le Mouvement 5 Etoiles (antisystème). Regrettant de son côté "l'injustice" vécue par les Italiens, Emmanuel Macron a répété que l'UE n'avait pas été suffisamment solidaire envers l'Italie.


Le chef de l'État français devance de peu le président fédéral Allemand Frank-Walter Steinmeier, attendu le lendemain dans la capitale romaine.

Avec Giuseppe Conte, les sujets de discussions ne vont pas manquer, de l'agenda européen, avec l'arrivée de la nouvelle Commission, à la Libye, en passant par les relations économiques. En février, l' ancien vice-président du Conseil italien s'était affiché avec des membre du mouvement anti-macron, les gilets jaunes, au plus fort de la crise.

A Rome, Emmanuel Macron entend plaider pour un "mécanisme stable" de répartition des demandeurs d'asile à l'échelle européenne et défendre le principe "humanitaire" de l'accostage aux ports les plus proches.

Articles Liés