Brexit : pas de solution convaincante, dit l'UE

Brexit : pas de solution convaincante, dit l'UE

Par ailleurs, la venue de Boris Johnson avait réuni de nombreux opposants au Brexit. "De telles propositions n'ont pas encore été faites".

Boris Johnson rencontrera ensuite le Premier ministre luxembourgeois Xavier Bettel et les deux dirigeants tiendront une conférence de presse conjointe.Les forfanteries de M. Johnson laissent les Européens de marbre.

Interprète de l'Incroyable Hulk au cinéma depuis 7 ans, le comédien américain Mark Ruffalo a répondu sur Twitter au Premier Ministre britannique Boris Johnson, qui s'était récemment servi du célèbre géant vert pour le comparer au Royaume-Uni et à sa volonté de quitter l'Union Européenne dans le cadre du Brexit.


La question irlandaise reste au cœur des négociations. Il avait déjà exclu de réclamer à Bruxelles un report de trois mois du Brexit - " plutôt être mort au fond d'un fossé " - comme l'y oblige une loi votée la semaine dernière par le Parlement britannique pour empêcher un départ de l'UE sans accord. Elle doit permettre d'éviter le retour d'une frontière physique dans l'île d'Irlande en gardant le Royaume-Uni dans un "territoire douanier unique" à défaut d'autre solution. "Aucune proposition sur le Brexit n'a été satisfaisante", déplore de son côté la Commission européenne.

"Ce n'est pas seulement le +backstop+, c'est aussi la relation future. Or, on ne peut pas détruire le marché unique", s'est inquiétée cette même source. Boris Johnson a demandé à rencontrer le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker avant qu'il ne parte pour Strasbourg où le Parlement européen se réunit en session plénière.

"Si le divorce se fait sans accord, le gouvernement britannique en assumera l'entière responsabilité et devra honorer tous ses engagements financiers, respecter les droits des citoyens européens et ses obligations au regard de l'accord du Vendredi Saint avec l'Irlande", a averti le président du Parlement, David Sassoli.

Articles Liés