Trump promet d'aider ses alliés après l'attaque en Arabie — Marché pétrolier

Trump promet d'aider ses alliés après l'attaque en Arabie — Marché pétrolier

Au lendemain des attaques contre deux raffineries saoudiennes en Iran, le quotidien ultraconservateur Kayhan ne cache guère sa joie face au malheur de Riyad, le rival sunnite régional de l'Iran chiite. Ils affirment agir en riposte aux frappes aériennes de la coalition militaire menée par Ryad, qui intervient depuis 2015 dans la guerre au Yémen déclenchée en 2014 par une offensive des Houthis, qui se sont emparés de vastes pans du territoire dont la capitale Sanaa. Le président américain Donald Trump a également annoncé dimanche avoir autorisé l'utilisation de réserves stratégiques américaines de pétrole si besoin, pour compenser la baisse de production de l'Arabie saoudite.

Jusqu'où ira la hausse du pétrole entamée ce lundi matin après les attaques de drones contre les installations saoudiennes? "Voilà pourquoi toutes les conséquences de cette crise leur reviennent" et que "rien ne changera cette vérité", écrit Kayhan, tout en rejetant les déclarations américaines accusant l'Iran d'être à l'origine des attaques. Ils réclament un renouvellement complet de la classe dirigeante avant la tenue de la présidentielle.


Vers 3 h 10, heure française, le baril de " light sweet crude " (WTI), référence américaine du brut, pour livraison en octobre, gagnait 5,38 dollars, soit 9,81 % à 60,23 dollars, dans les échanges électroniques en Asie. Après avoir atteint 71,95 dollars (+19,5%, "du jamais vu depuis le 14 janvier 1991", souligne l'agence Reuters), le Brent a réduit ses gains.

Articles Liés