La grève continue, la CGT manifeste à Paris — Urgences

La grève continue, la CGT manifeste à Paris — Urgences

Pas satisfaite du plan d'Agnès Buzyn pour la "refondation" des urgences, la CGT, soutenue par les grévistes qui ont voté la poursuite de la grève aux urgences, ainsi que par FO, a organisé cette "journée d'action nationale" dans le but d'étendre le mouvement à l'ensemble du secteur sanitaire et social, notamment à la psychiatrie et aux Ehpad.

Selon le collectif Inter-Urgences, 249 sites seraient actuellement en grève (195 selon le ministère).

Le gouvernement n'envisage cependant "pas à ce stade de mesures supplémentaires", a déclaré sa porte-parole Sibeth Ndiaye à l'issue du Conseil des ministres.

"Clôture de l'AG: poursuite du mouvement!" Vote d'une motion avec une plateforme de revendications communes pour tous les hospitaliers des différents secteurs. "Nouvelles actions prévues le 26 septembre", ont annoncé les membres du collectif sur Twitter.


Une revendication relayée également à Nancy auprès de l'Agence régionale de santé par une délégation de la CGT.

Le plan présenté la veille par la ministre de la Santé, doté de 750 millions d'euros sur trois ans, met davantage l'accent sur l'orientation des patients pour limiter l'afflux aux urgences, avec un nouveau " service d'accès aux soins " pour réguler les appels aux secours et des " admissions directes " sans passage aux urgences pour les personnes âgées.

Pour le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, à l'origine d'un appel à manifester mercredi, "on est très loin du compte".

Le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, a pour sa part noté des avancées tout en s'interrogeant sur l'impact de ces mesures à court terme. Un constat partagé par de nombreux soignants dans toute la France, qui attendaient en plus des ouvertures de postes, une augmentation du nombre de lits et des hausses de salaires. "Le seul problème, c'est quid de la mise en oeuvre de ce plan?", a-t-il ajouté. "A quel moment "les professionnels des urgences qui sont en souffrance (.) vont voir les changements concrets dans leur réalité?"

Articles Liés