Enorme grève RATP ce vendredi dans les métros et RER parisiens

Enorme grève RATP ce vendredi dans les métros et RER parisiens

La mobilisation devrait être comparable à celle de 2007 contre la réforme des régimes spéciaux sous la présidence de Nicolas Sarkozy.

La mobilisation des catégories d'agents qui doivent déclarer à l'avance s'ils seront ou non grévistes a été telle que la direction avait averti dès lundi que "des perturbations importantes étaient à prévoir", en invitant les voyageurs à "limiter (leurs) déplacements". Il faudra compter sur un métro sur trois. Elle annonce un métro sur quatre sur la ligne 9.

Sur les lignes automatisées 1 et 14 du métro qui fonctionnent normalement, la saturation attendue n'est pas au rendez-vous, beaucoup d'usagers ayant pris leurs disposition pour être en télétravail pour prendre des transports alternatifs.

►Les lignes 4 et 7 seront " très fortement perturbées avec lignes et stations partiellement ouvertes uniquement en heures de pointe ". Il faut savoir qu'il y'en a 50 ou 60 qui travaillent à l'heure de pointe. Il y aura "en moyenne" un bus sur trois en circulation sur l'ensemble du réseau. Il est prévu "en moyenne" un tramway sur deux sur les lignes 3b et 5, ainsi qu'un tramway sur trois "en heures de pointe" sur les lignes 1, 2, 3a, 6, 7 et 8.


Au sujet de la grève de la RATP, la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye a expliqué, interviewée par BFM TV, que même si elle allait utiliser son véhicule de fonction, elle sera "de cœur avec tous les Franciliens qui galèreront dans les couloirs du métro".

C'est contre le futur "système universel" de retraites à points et pour sauver leurs régimes spéciaux que les syndicats de la régie parisienne entendent débrayer. Les agents sont très inquiets.

90% à 100% des conducteurs devraient cesser le travail si l'on en croit Laurent Djebali, secrétaire Métro-RER de l'Unsa RATP, dont les propos ont été relayés dans Le Parisien. "Je pense que c'est comme ça qu'on dirige un pays, et un pays parfois aussi éruptif, compliqué, politique que la France", a-t-il ajouté.

Articles Liés