Découverte d'un dragon piégé dans la glace au Canada — Paléontologie

Découverte d'un dragon piégé dans la glace au Canada — Paléontologie

Il s'agit d'un nouveau genre de ptérosaure qui survolait autrefois les dinosaures et dont l'envergure impressionnante dépassait facilement les cinq mètres.

Une nouvelle espèce de ptérosaure, gigantesque reptile volant qui vivait à l'ère du Crétacé, a été identifiée au Canada par une équipe de paléontologues.

Cryodrakon boreas n'avait pas de mâchoire, il mangeait donc probablement des proies suffisamment petites pour descendre directement dans son gosier. Les paléontologues les avaient alors associés au Quetzalcoatlus, découvert au Texas. Il y a trente ans les paléontologues mettent au jour ces fossiles dans la province canadienne de l'Alberta. Mais ils avaient jusqu'ici été attribués à un autre ptérosaure déjà connu, le Quetzalcoatlus.

"Il pouvait atteindre 4 mètres de hauteur, avec des ailes de 9 mètres d'envergure", rapporte le Washington Post. Grâce à une nouvelle étude et du matériel supplémentaire, les spécialistes ont fini par contredire cette identification. Un fossile d'un animal volant a été découvert au Canada. L'humérus du reptile - l'os long situé dans les pattes inférieures - est également apparu très différent. Autant de caractéristiques qui ont confirmé que les ossements n'appartenaient pas à l'une des espèces déjà documentées. En comparant le squelette d'un jeune animal à l'os de cou géant, intact, d'un autre spécimen, les paléontologues ont déduit que le Cryodrakon boreas pouvait atteindre 10 mètres à sa taille adulte.


Ce ptérosaure, appelé Cryodrakon boreas, est vieux d'environ 77 millions d'années. Lorsqu'il marchait au sol, il mesurait plus de 2,50 m à l'épaule, soit une taille similaire à celle de certaines girafes. Au vu de son cou, le premier était en revanche sans doute plus robuste et peut-être plus lourd que le second dont la masse est estimée à 250 kilogrammes.

Cette découverte nous donne une meilleure idée de la diversité des ptérosaures en Amérique du Nord et de leur évolution, a ajouté le chercheur.

À l'heure actuelle, les fossiles de ptérosaures sont rares et très peu d'azhdarchidae ont été retrouvés. Représentant d'une nouvelle espèce de reptiles géants, il a été baptisé Cryodrakon boreas, ce qui signifie "dragon du froid boréal". S'il était capable de voler sur de grandes distances, comme ses congénères, il était sans doute également bien adapté à la vie sur l'environnement terrestre. Des lézards, des mammifères, ou encore des bébés dinosaures.

Articles Liés