Donald Trump annonce le départ surprise de son conseiller à la sécurité

Donald Trump annonce le départ surprise de son conseiller à la sécurité

Donald Trump a annoncé mardi, d'un tweet, le limogeage de son conseiller à la sécurité nationale John Bolton. "J'ai demandé à John sa démission, elle m'a été remise ce matin", a-t-il poursuivi, assurant qu'il nommerait son successeur la semaine prochaine.

" J'ai informé John Bolton hier soir que nous n'avions plus besoin de ses services à la Maison Blanche".

D'un tweet laconique et énigmatique, M. Bolton a simplement indiqué qu'il avait proposé de présenter sa démission lundi soir et que le président lui avait répondu: "Parlons-en demain".

" Ce n'est pas le cas", écrivait M. Trump. Comme souvent, le président américain a annoncé la nouvelle via un tweet.


Le Washington Post avance que M. Bolton et le secrétaire d'État américain, Mike Pompeo, étaient tous deux opposés à la venue de chefs talibans à Camp David, la retraite présidentielle, pour conclure un accord de paix, d'autant plus que cette rencontre aurait eu lieu à quelques jours seulement de la commémoration des attentats du 11 septembre, commis par al-Qaïda avec l'appui tacite des talibans alors au pouvoir en Afghanistan.

Il s'agit du troisième conseiller à la sécurité nationale renvoyé par Donald Trump depuis son arrivée à la Maison Blanche en 2017.

"Nous avons déjà, par le passé, évoqué la personnalité de Bolton et nous ne cachons pas le dégoût qu'il nous inspire", avait lancé le ministère des Affaires étrangères. "Le président a d'excellentes intuitions sur la politique étrangère et sur la nécessité de mettre fin à nos guerres sans fin", a-t-il tweeté.

Les deux hommes avaient montré de profondes divergences, ces dernières semaines, sur plusieurs dossiers, Trump soupçonnant son conseiller de vouloir entraîner le pays vers une nouvelle guerre. "Espérons que le président les saisira".

Articles Liés