Brigitte Macron "vraiment moche" : Jean-Yves Le Drian dénonce un "concours d'insultes"

Brigitte Macron

Les déclarations d'apaisement entre la Russie et la France ont été nombreuses lors de la rencontre des ministres des Affaires étrangères et de la Défense des deux pays, tenue le 9 septembre à Moscou. Mais " il est important de pouvoir se parler, d'éviter des incompréhensions et des frictions ".

"Le fait de poser des actes de désengagement de l'accord JCPOA (accord sur le nucléaire iranien conclu en 2015, ndlr) induit une escalade (.) mais les voies du dialogue sont toujours ouvertes, y compris aujourd'hui", a-t-il martelé.

" Nous comptons sur le sens des responsabilités des Algériens".


"Je constate qu'il y a une fenêtre d'opportunité" pour la paix en Ukraine, a déclaré Jean-Yves Le Drian. "Donc c'est non, on ne va pas recommencer tous les trois mois. Elle est indigne pour Madame Macron, elle est indigne pour la France mais elle est indigne aussi pour les femmes, à commencer par les femmes brésiliennes qui elles-mêmes protestent contre ce type de déclarations", a poursuivi le ministre français des Affaires étrangères. "Ils (les Algériens, ndlr) sont à une étape importante de leur vie commune", a-t-il ajouté. "Pour l'heure, la maturité est au rendez-vous".

" Sur le fond, il y a une espèce de conflit de légitimité entre le peuple qui, par la voie du référendum, a dit je veux sortir (.) et le Parlement, expression du peuple aussi, qui ne sait pas comment sortir", a noté Jean-Yves Le Drian.

Le Drian ne précise pas jusqu'à quand "ça" doit "se poursuivre en ce sens", bien qu'il sache que la crise politique s'enlise, que la patience des citoyens a atteint ses limites et qu'ils le feront savoir dès ce mardi où les manifestations promettent d'être encore une fois massives.

Articles Liés