Brigitte Macron encore insultée au Brésil, Valérie Pécresse s’emporte

Brigitte Macron encore insultée au Brésil, Valérie Pécresse s’emporte

Alors que le ministre brésilien de l'Économie a estimé jeudi que Brigitte Macron était " vraiment moche ", le chef des Insoumis, en déplacement au Brésil pour rendre visite à l'ex-président emprisonné Lula, s'est invité au cœur de cette polémique diplomatique. Parmi eux, Paulo Guedes, le ministre de l'Économie brésilien, qui a réagi aux dires de son président : "Le président l'a dit, et c'est la vérité". "Une fois de plus on s'attaque au physique des femmes, mais jamais on ne dira d'un mec qu'il est moche, qu'il est vieux, qu'il est fatigué, qu'il est mal habillé, qu'il a du bide, jamais!" "La France n'a pas été toujours exempte de tout reproche" renchérit la fille de Brigitte Macron, qui ne souhaite pas "faire la leçon à l'international". Défendue par de Jean-Luc Mélenchon, Nicolas Dupont-Aignan, Valérie Pécresse ainsi que par sa propre fille Tiphaine Auzière, l'épouse d'Emmanuel Macron reçoit désormais le soutien de ses compatriotes. Dans nos familles, dans nos entreprises et dans les urnes, pour que tous ensemble. Elle se présente aux côtés de Thibault Guilluy dans le Montreuillois (4e circonscription du Pas-de-Calais).

Il y a une autre initiative qui risque de déplaire à l'épouse d'Emmanuel Macron.


Nabilla s'était exprimé sur son compte Twitter. "Bolsonaro, c'est l'archétype du macho autoritaire ", explique ADNX, l'un des deux artistes. "Un exemple, stop l'acharnement.", écrit la star des réseaux sociaux sur Twitter. C'est peut-être un trans sa femme?

Michelle Bachelet avait déclaré à Genève, au siège de l'ONU en Europe, qu'"au Brésil, l'espace démocratique se réduit, la violence policière augmente, et les justifications [exprimées] de la dictature renforcent le sentiment d'impunité (...)" rapporte La Tercera citant la Haut-commissaire. Pas sûr que ce type de sortie soit au goût de la Première dame...

Articles Liés