Ikoné a connu Mbappé très jeune — EdF

Ikoné a connu Mbappé très jeune — EdF

Et le sélectionneur a fait appel pour la première fois à Jonathan Ikoné, qui était encore chez les Espoirs il y a quelques semaines. On a fait une belle saison avec Lille, un exploit.

L'intensité, ça va vraiment plus vite. Tous les joueurs sont au diapason, ils comprennent tous. Je me disais que je pourrais rejoindre l'équipe de France plus tard, mais pas tout de suite. Il faut prendre exemple sur eux. "Je me suis fait beaucoup de films (depuis l'annonce de la liste), j'avais du mal à dormir au début, j'avais peur, une petite boule au ventre mais maintenant cela va mieux". "Il y a un peu plus de pression c'est sûr, mais ma famille est là pour me tenir droit, pour que je reste dans mes objectifs".


Qu'on gagne les deux matchs. Je ne sais pas encore si je vais jouer, mais si le coach m'utilise, je veux apporter à l'équipe, pourquoi pas en faisant une passe décisive ou en marquant. Il m'a demandé où j'étais le plus à l'aise, je lui ai dit que j'ai commencé comme joueur excentré à droite, mais qu'au Losc j'ai joué en N.10. On voulait juste s'amuser, et on ne s'imaginait pas tout ça. "On jouait dans la même équipe". Il faut vite s'adapter, il n'y a pas le temps de réfléchir. Après, ils m'ont très bien formé au Paris Saint-Germain. "Je prenais vraiment du plaisir en jouant avec Kylian et on verra si je vais recommencer à jouer avec lui". Moi, j'ai décidé d'aller voir ailleurs pour tenter ma chance dans un autre club et pour l'instant ça se passe plutôt bien.

Ma progression, je la dois d'abord au père de Kylian Mbappé, qui était mon coach à Bondy. C'était mes premiers pas en professionnel, j'ai dû aller en CFA puis revenir avec les pros. J'ai tenu grâce à ma famille. "Et au LOSC, j'ai progressé avec le staff et grâce à M. Campos qui m'a recruté", a conclu l'ancien Parisien.

Articles Liés