L’homme interrogé reconnaît des appels malveillants au couple Jacob — Affaire Grégory

L’homme interrogé reconnaît des appels malveillants au couple Jacob — Affaire Grégory

L'homme, âgé d'une soixantaine d'années et résidant dans les Côtes-d'Armor, " reconnaît être l'auteur des appels", a indiqué le procureur de la République à Epinal, Nicolas Heitz, confirmant une information de Vosges Matin. Le matériel informatique du sexagénaire a été saisi, selon Vosges Matin, mais les raisons de ses appels n'ont pas été précisées. Ce dernier est soupçonné d'avoir adressé des coups de téléphone anonymes et des messages vocaux intimidants à Marcel et Jacqueline Jacob, grand-oncle et grand-tante du petit Grégory, les 11 et 15 août dernier. "Il a été auditionné (vendredi) après-midi", a-t-il précisé. "Marcel Jacob, mon client, et son épouse, dont les intérêts sont défendus par Mes Berna et Bouthier, nous ont informés de ces appels particulièrement inquiétants qui font référence à des éléments de la procédure", a déclaré l'avocat, qui a demandé à ce que les époux Jacob bénéficient d'une protection policière.

Dans la foulée du dépôt de plainte du couple Jacob, une enquête avait été ouverte pour "appels téléphoniques malveillants".

"Marcel Jacob, c'est toi qui renseignais le corbeau, ton frère René Jacob, avec tes jumelles, qui surveillais tout ce qu'il se passait chez ta sœur Monique Jacob et Albert Villemin".


Ce nouvel élément vient s'ajouter à une saga judiciaire sans fin autour de la mort du jeune Grégory Villemin, 4 ans, qui avait été retrouvé noyé, pieds et poings liés, dans la Vologne le 16 octobre 1984. C'est toi qui renseignais le corbeau. Après avoir accusé son beau-frère, Bernard Laroche, tué par Jean-Marie Villemin en 1985, Murielle Bolle, alors âgée de 15 ans, s'était rétractée.

Marcel et Jacqueline Jacob, grand-oncle et grande-tante de Grégory Villemin, ont été la cible d'appels menaçant en août.

En février, la Cour de cassation a reconnu que la garde à vue de l'adolescente en 1984 avait été effectuée en application de dispositions " inconstitutionnelles ".

Articles Liés