Soudan: Omar El Béchir inculpé pour possession illégale de fonds étrangers

Soudan: Omar El Béchir inculpé pour possession illégale de fonds étrangers

Le procès de l'ex-dirigeant s'accélère au tribunal militaire de Khartoum. Dans les détails, 6,9 millions d'euros, 351.770 dollars et 5,7 millions de livres soudanaises ont été saisies au domicile d'El Béchir.

Le président déchu encourt jusqu'à 10 ans de prison pour l'acquisition de ces fonds et jusqu'à trois ans pour les transactions illégales.

De son côté, l'agence Reuters rapporte que l'ancien chef d'Etat soudanais a déclaré avoir reçu 25 millions de dollars de Mohammed ben Salmane, mais qu'il n'avait pas utilisé cet argent à des fins privées. En attendant, le juge a rejeté sa demande de liberté sous conditions.


Ce ne sont pas les premières accusations déposées contre l'ex-président victime d'un putsch en avril.

La prochaine audience a été fixée au 7 septembre, pour fixer la durée de sa détention préventive. Une autre procédure avait été enclenchée en mai pour avoir ordonné la répression meurtrière de manifestations contre son régime en 2018. A l'occasion de sa deuxième comparution, l'ex jungler destitué a été inculpé pour possession illégale et utilisation frauduleuse de fonds étrangers.

Articles Liés