Scandale autour d'écoutes chez les utilisateurs — Xbox

La majeure partie des enregistrements entendus par ces tiers ne contenaient pas d'information sensible, mais Microsoft avait déclaré en 2013 que la Kinect, la caméra équipée d'un microphone qui était incluse avec la Xbox One à son lancement, était pensée et conçue avec de fortes protections en matière de vie privée. L'éditeur explique que ces écoutes ne lui étaient plus nécessaires, mais confirme tout de même que certains enregistrements occasionnels continuent "lorsque nous soupçonnons une violation de nos conditions d'utilisation" et que des investigations sont nécessaires.

Il faut se rendre à l'évidence, tous les géants de la tech nous écoutent.

Au cours des dernières semaines, d'autres grandes entreprises technologiques, telles que Apple, Amazon et Google, ont fait l'objet de critiques pour des pratiques similaires: des enregistrements vocaux d'entrepreneurs et d'employés pour Siri, Alexa et Google Assistant, respectivement.


Le géant de l'informatique avait reconnu que des employés recueillaient et écoutaient des enregistrements de la messagerie Skype et de sonassistant virtuel Cortana. Suite à cette affaire, Microsoft avait mis à jour ses politiques liées à la vie privée pour clarifier l'existence de ce processus. Dans un article datant du 21 août 2019, le site américain Vice indique qu'à l'aide de ses Xbox One ( modèle original, X et S), des partenaires de Microsoft ont écouté les conversations des utilisateurs.

Cette nouvelle révélation ne semble donc pas inquiéter Microsoft outre mesure. Il n'était pas rare que les conversations enregistrées soient celles d'enfants, ce qui est logique dans le cadre d'une console de jeu. Toutefois, ils ont aussi pu écouter les enregistrements accidentels de conversations privées dans le cadre familial, après déclenchement de la fonction vocale par erreur.

Articles Liés