Le propriétaire de Nessma TV arrêté dans des circonstances floues — Tunisie

Le propriétaire de Nessma TV arrêté dans des circonstances floues — Tunisie

" Après son arrestation et ce qui s'est passé hier (Nabil Karoui) reste candidat et son nom reste sur la liste préliminaire des candidats et sur la liste définitive " qui doit être publiée le 31 août, a précisé Nabil Baffoun, président de l'instance chargée des élections en Tunisie (Isie). Le 8 juillet, ils avaient été inculpés pour "blanchiment d'argent". Ses chances pour participer au scrutin du 15 septembre semblent fortement compromises.

"Il n'est pas permis aux candidats à la présidentielle de mener leurs campagnes électorales à travers ces chaînes qui ne disposent pas de licence et émettent illégalement", a déclaré à l'AFP le président de la Haica, Nouri Lajmi. "Tant qu'il y a aucun changement dans les conditions de sa candidature et dans sa situation juridique, il est candidat à l'élection présidentielle", a indiqué l'Isie.

Nabil Karoui, président du parti Qalb Tounes ("Au cœur de la Tunisie"), était jusqu'alors présenté, pour la présidentielle anticipée du 15 septembre, comme un adversaire de taille pour le premier ministre Youssef Chahed, candidat du parti Tahya Tounes, autre grand favori. Cette inculpation serait, selon lui, une tentative " pour remettre en cause sa popularité croissante ".

Nabil Karoui qui est le candidat le plus apprécié des Tunisiens actuellement, notamment pour ses actions caritatives.


Après la révolution de 2011, sa chaîne Nessma, jusque-là essentiellement cantonnée au divertissement et à la téléréalité, se tourne vers l'information en dialecte tunisien.

"C'était un enlèvement et non pas une arrestation ", a dénoncé M. Khlifi, en ajoutant que Nabil Karoui était de retour de Béja (nord-ouest) où il avait ouvert un nouveau local de son parti.

Dans un communiqué, l'Association des juges tunisiens a appelé le procureur général de la Cour d'appel de Tunis à fournir "des explications à l'opinion publique sur les procédures de cette affaire et les derniers développements". Dans le même temps, sa chaîne de télévision Nessma TV, l'une des principales du pays, a été interdite de couvrir la campagne électorale par les instances chargées du contrôle de l'audiovisuel et des élections.

Il est à rappeler que les frères Karoui sont l'objet tous deux de mandats de dépôt émis vendredi dans le cadre de l'affaire déclenchée sur une plainte de l'organisation " I Watch ". A ce jour, les avoirs de Nabil Karoui restent gelés et il lui est interdit de voyager. N'hésitant pas à se comparer à Mère Teresa ou l'Abbé Pierre, sa générosité désintéressée a toutefois ses limites: elle est soigneusement répertoriée sur le site dédié à son émission.

Articles Liés