Le randonneur français Simon Gautier retrouvé mort — Italie

Le randonneur français Simon Gautier retrouvé mort — Italie

Il aurait passé la nuit sur une plage avant de repartir le vendredi matin, et de chuter vers 9 heures.

"Le corps de Simon Gautier a été retrouvé il y a peu", a indiqué à l'AFP la gendarmerie de Sapri, près de Belvedere di Ciolandre, la commune où le corps du randonneur de 27 ans a été retrouvé. Le légiste a ainsi remarqué plusieurs artères sectionnées et de graves blessures aux jambes. "Certains chemins sont dangereux, d'autant plus qu'il n'a pas plu depuis longtemps: le terrain est friable", a expliqué Lucio Sorrentino, un accompagnateur de randonnées. Le périmètre défini pour retrouver Simon Gautier était en effet conséquent, d'une vingtaine de kilomètres.

Ce sont des zones "dangereuses et peu fréquentées où on ne va pas tout seul", a abondé Alessandro, un adolescent qui loue des bateaux aux touristes. Et il n'a pas été possible de localiser son téléphone.

Pour le président du réseau italien des "118", Mario Balzanelli, "Simon Gautier aurait été immédiatement géolocalisé, très rapidement secouru et sa vie aurait été probablement sauvée si l'Italie avait appliqué la directive européenne de 2009 sur la géolocalisation des appels d'urgence", affirme-t-il à l'agence Ansa, citée par Franceinfo.

Ce moyen de localisation, utilisé par une quinzaine de pays dont les États-Unis, le Royaume-Uni, la Belgique, l'Autriche ou encore l'Islande, envoie automatiquement un SMS aux services de secours avec le positionnement précis du smartphone, qui dispose par défaut de cette technologie et ce, sans action de la part de son propriétaire. Il voudrait aussi que le 112, devenu le numéro d'urgence unique dans plusieurs régions d'Italie, ne remplace plus les numéros des pompiers ou de la gendarmerie.


C'est seulement après une forte mobilisation de ses proches et des appels dans les médias que des témoignages ont permis de restreindre la vaste zone de recherche qui s'étendait au départ sur 140 km, sur cette côte très escarpée et brûlée par le soleil.

Les secours ont-ils été trop lents?

Alors que l'émotion submerge encore les proches de Simon Gautier et les habitants de Policastro, ce petit hameau de la province de Salerne, il est maintenant temps de se poser des questions.

C'est finalement avec une paire de jumelles qu'un membre des secours alpins a repéré un sac en plastique blanc. Alors que le jeune homme restait introuvable, les services de secours italiens ont été vivement critiqués, accusés de ne pas être intervenus assez tôt.

Articles Liés