Bayer vend sa division santé animale

Bayer vend sa division santé animale

Le siège de Bayer, à Leverkusen. L'entreprise est dans la tourmente depuis le rachat de Monsanto, dont l'herbicide vedette fait l'objet de 18.400 plaintes aux États-Unis.

Le laboratoire américain Elanco Animal Health a annoncé mardi son intention de racheter la division santé animale de l'allemand Bayer dans le cadre d'une transaction en titres et en numéraire représentant 7,6 milliards de dollars (6,9 milliards d'euros). Cette branche qui fabrique des produits vétérinaires pour particuliers et professionnels a généré en 2018 1,8 milliard de dollars de chiffre d'affaires, soit une petite partie des près de 40 milliards d'euros pour l'ensemble du groupe.


Le groupe allemand va recevoir 5,3 milliards de dollars en numéraire et 2,3 milliards de dollars en actions d'Elanco, un spécialiste du secteur de la santé animale, a précisé Bayer dans un communiqué.

C'est la dernière mais aussi la plus importante des cessions annoncées en novembre, en même temps que le plan de suppression de 12.000 emplois dans le groupe. Bayer avait alors expliqué vouloir se recentrer sur ses activités stratégiques:.

Articles Liés