Royaume-Uni: Affaire Epstein: le prince Andrew "consterné" - People

Royaume-Uni: Affaire Epstein: le prince Andrew

Le prince Andrew s'est dit "consterné" par les accusations d'abus sexuels dans le cadre de l'affaire Jeffrey Epstein, après la diffusion d'une vidéo qui le montrerait en 2010 au domicile du financier poursuivi pour viols sur mineures.

"Son Altesse royale condamne l'exploitation des êtres humains, et laisser entendre qu'il cautionnerait, participerait ou encouragerait un tel comportement est abominable", poursuit le communiqué.


Fils de la reine Élisabeth II, le prince Andrew a rejeté toute implication dans les crimes dont était accusé le multimillionnaire américain Jeffrey Epstein, annonce le palais de Buckingham dans un communiqué.

C'est le journal Daily Mail qui a publié la vidéo en question. Ce membre de la jet-set américaine dont l'entourage a compté un temps Bill Clinton, Donald Trump ou encore le prince Andrew sollicitait très régulièrement des "massages" qui, selon l'enquête américaine, pouvaient tourner aux rapports sexuels forcés. L'autopsie a conclu au suicide par pendaison. Il avait conclu un accord de plaider-coupable pour une seule charge, celle d'avoir sollicité les services de prostituées mineures, et n'avait écopé que d'une peine de 13 mois de prison aménagée, avec autorisation de quitter sa cellule pendant la journée. Virginia Giuffre, une des victimes présumées, a déclaré en 2016 avoir eu des relations sexuelles avec le prince alors qu'elle était mineure.

Articles Liés