Valverde attend plus d'Antoine Griezmann — Barça

Valverde attend plus d'Antoine Griezmann — Barça

Il faut dire que depuis un an, le champion du monde et le club catalan se tournaient autour. Depuis, le Français a fait son bout de chemin jusqu'au Barça.

Dans un verbatim publié par le Journal du Dimanche ce 18 août, le découvreur de talents se range aux arguments de son club, lequel considère que l'accord entre le joueur et le FC Barcelone a été conclu avant que la clause libératoire ne soit réduite de 200 à 120 millions d'euros, soit avant le 1er juillet, et s'en remet à la FIFA pour obtenir le versement de la différence. Par conséquent, les Colchoneros continuent de réclamer 80 ME aux Blaugrana. Eric Olhats, ancien conseiller du Français, confirme que le Barça aurait pris contact avec Grizou dés le mois de février. Et confie à propos de leur relation personnelle avoir "un goût amer ". "Les discussions n'ont pas eu lieu au bon moment.". Il y a eu une forme de négligence.

Il condamne également le comportement de l'entourage de son ancien joueur, car selon lui "Antoine aurait mérité une sortie plus digne, C'est sa faute, mais aussi celle de son entourage".


Ramón Fuentes explique que le transfert de Griezmann et son inscription en Liga étaient totalement légaux et que le comité chargé de l'affaire n'avait pas remis en question la viabilité de l'opération car l'Atlético avait retiré sa plainte au préalable.

Sur leur relation personnelle, Éric Olhats tacle un Griezmann "pas mauvais mec " mais qui "zappe les gens qui ne font plus partie du décor ". Séparé de son poulain depuis 2017, Olhats a donc du mal avec les nouvelles méthodes de Grizi.

Articles Liés