L'actrice qui incarne l'héroïne dans la tourmente — Mulan

L'actrice qui incarne l'héroïne dans la tourmente — Mulan

Le soutien de Liu Yifei, en revanche, a été reçu avec enthousiasme en Chine. Les manifestants souhaitent plus de démocratie et sont contre un projet de loi qui permettrait les extraditions vers Pékin.

Des appels au boycott ont été lancés sur les réseaux sociaux contre l'actrice Liu Yifei, tête d'affiche du film en live action Mulan, après son message de soutien à la police de Hong Kong. Aujourd'hui l'actrice Liu Yifei se retrouve au coeur d'une polémique car elle a soutenu publiquement la police d'Hong Kong et par conséquent les violences qui ont été commises.

Sur son compte Weibo, l'équivalent du Twitter chinois, elle a partagé une photo du Quotidien du Peuple (l'organe de presse officiel du Parti communiste chinois) avec ces quelques mots: "Je soutiens la police de Hong Kong; vous pouvez me frapper maintenant". Ils souhaitent empêcher la sortie du film qui est prévue pour le mois de mars 2020.


La réponse s'est faite via Twitter, avec le hashtag #BoycottMulan.

"Profiter de la liberté et de la démocratie aux Etats-Unis tout en réprimant les habitants de Hong Kong qui se battent pour la liberté et la démocratie" écrit un internaute. Ils mettent également en cause la prise de position de l'actrice alors qu'elle a été naturalisée américaine.

"L'actrice principale du remake Disney de Mulan a apporté son soutien au régime chinois qui veut limiter les libertés; alors qu'elle bénéficie des avantages en étant à l'étranger".

Articles Liés