Au moins six policiers blessés dans une fusillade à Philadelphie — États-Unis

Au moins six policiers blessés dans une fusillade à Philadelphie — États-Unis

Des policiers armés de fusils d'assaut, le 14 août 2019 à Philadelphie, dans l'est des Etats-Unis.

Après plusieurs heures d'affrontements avec les forces de l'ordre et l'intervention du SWAT, l'équivalent du Raid en France, le tireur est appréhendé dans la nuit.

La fusillade a commencé mercredi vers 16h30 locales (22h30 suisses), lorsque des agents se sont rendus dans une maison dans le cadre d'une affaire de drogue.

" Il continue à tirer par la fenêtre donc la situation n'est en aucun cas réglée", a expliqué lors d'une conférence de presse, vers 20H00 (2h00 jeudi heure de Paris), Richard Ross, commissaire de la police de Philadelphie.

"C'est vraiment un miracle que dans un espace aussi confiné nous n'ayons pas à déplorer un bilan plus lourd", s'est réjoui le chef de la police.


Selon le porte-parole de la police de Philadelphie Eric Gripp, les unités spéciales ont pu procéder à l'arrestation du suspect puis à l'inspection de l'ensemble du bâtiment.

Jim Kenney, le maire de Philadelphie, a tenu à féliciter les policiers de la ville, tout en pointant du doigt les responsables politiques quant aux armes à feu.

Les autorités, aussi bien au niveau fédéral qu'au niveau de l'État [de Pennsylvanie], ne veulent pas faire quoi que ce soit pour enlever les armes de la rue, a déclaré M. Kenney à la presse. "C'est dégoûtant. Nous devons faire quelque chose", a encore déclaré le maire.

Mais cet incident survient près de deux semaines après deux tueries de masse, l'une à El Paso, au Texas, l'autre à Dayton, dans l'Ohio, qui ont fait en tout 31 morts et suscité une vive émotion aux Etats-Unis.

Articles Liés