L'Argentin intoxiqué au monoxyde de carbone — Mort d'Emiliano Sala

L'Argentin intoxiqué au monoxyde de carbone — Mort d'Emiliano Sala

"La famille d'Emiliano Sala " pense qu'un examen technique détaillé de l'avion est nécessaire " et elle demande à l'AAIB de repêcher l'épave " sans délai", a réagi son avocat, Daniel Machover, dans un communiqué".

Les analyses toxicologiques ont relevé d'importantes quantité de monoxyde de carbone dans le sang du footballeur argentin.

De nouvelles révélations viennent de sortir en fin d'après-midi concernant la disparition d'Emiliano Sala.

Selon le "Times" du 20 juin dernier, ce pilote privé travaillait régulièrement avec Willie McKay, un intermédiaire dont le fils Mark était missionné par le FC Nantes pour trouver un club acheteur pour Sala. Mais il n'a jamais atterri au Pays de Galles.

Le contrôle aérien de l'île voisine de Jersey avait indiqué que l'avion et ses deux occupants, qui volaient dans un premier temps à 5 000 pieds, avaient demandé à descendre et évoluaient à 2 300 pieds avant de disparaître des radars. À l'heure actuelle, il y a encore bien des mystères qui planent autour de l'accident de ce monomoteur.


Le pilote de l'avion n'a quant à lui toujours pas été retrouvé. Également, les conditions de vol ont été critiquées. C'est ce que révèle l'AAIB ce mercredi dans son dernier rapport.

De nouveaux éléments de l'enquête viennent d'être dévoilés et le Huffington Post a relayé l'information. Le taux de COHb - ou carboxyhémoglobine, mélange de monoxyde de carbone et d'hémoglobine - dans le sang d'Emiliano Sala était de 58 %. Le pilote comme le footballeur ont été exposés avant le crash.

Selon le rapport, "il est clair que les symptômes de l'exposition au CO peuvent réduire ou inhiber la capacité d'un pilote à diriger un avion, en fonction du niveau d'exposition à ce gaz", peut-on lire sur le site de la BBC. Il se peut que David Ibbotson ait perdu ses moyens à cause de la fuite.

Ce rapport souligne le danger qui existe d'être exposé à ce gaz dans les appareils à piston et à turbomoteurs. Ou bien, le pilote et Emiliano se sont évanouis, voire même sont morts, avant que l'avion ne s'écrase.

Articles Liés