Jeffrey Epstein s'est suicidé par pendaison, confirme l'autopsie

Jeffrey Epstein s'est suicidé par pendaison, confirme l'autopsie

Une enquête a révélé de "graves irrégularités " à la prison: les deux gardiens, qui étaient censés garder un œil sur ce détenu à risque toutes les 30 minutes se seraient endormis pendant au moins trois heures, selon les médias américains.

"Aujourd'hui, le ministre de la Justice a ordonné à la direction des prisons de muter temporairement le directeur du Metropolitan Correctional Center (.) en attendant les conclusions de l'enquête du FBI et de l'Inspecteur général", a indiqué mardi dans un communiqué la porte-parole du ministère, Kerri Kupec.

Dans le même temps, deux employés de la prison ont été suspendus.

Samedi matin, le riche financier a été retrouvé mort dans sa cellule du Metropolitan Correctional Center, prison réputée particulièrement sûre, où il attendait son procès qui devait commencer au plus tôt en juin 2020.


Des responsables anonymes cités par le New York Times ont indiqué que ce financier de 66 ans, accusé d'avoir organisé un vaste réseau d'exploitation sexuelle de jeunes filles, aurait apparemment utilisé ses draps pour se donner la mort.

Ces informations n'ont pas été confirmées officiellement.

Les premières visites dans la luxueuse demeure du financier à Manhattan, truffée de caméras et d'animaux empaillés, se déroulèrent sans incident, selon Jennifer Araoz: pendant une heure ou deux, Jeffrey Epstein lui parlait, et elle recevait 300 dollars en cash après chaque entrevue. Il risquait jusqu'à 45 ans de prison. "Aucun complice ne dormira tranquille", a déclaré lundi William Barr.

Mme Araoz est la première victime connue de Jeffrey Epstein à attaquer dans le cadre d'une loi new-yorkaise entrée en vigueur ce mercredi: adoptée après les scandales de pédophilie à répétition dans l'Eglise, elle donne un an aux victimes présumées de crimes sexuels pour porter plainte au civil, quelle que soit l'ancienneté des agressions subies.

Articles Liés