Deux universités belges dans le top 100 des meilleurs universités

Deux universités belges dans le top 100 des meilleurs universités

On y retrouve le MIT, Berkeley, Princeton, Oxford ou encore Columbia. L'Academic Ranking of World Universities (ARWU), a publié ce jeudi l'édition 2019 du classement de Shangai, référence dans la hiérarchie des universités mondiales les plus prestigieuses. Deux nouveaux établissements tricolores ont intégré cette année le Top 500 de ce palmarès d'universités très en vue et aussi contesté. La première université française, elle, pointe à la 44 place. Il a néanmoins déclaré qu'il fallait "prendre tout ça avec beaucoup de recul", expliquant notamment que le classement de Shanghai "n'a pas vocation à juger la qualité d'une université sur l'ensemble de ses missions, mais sur l'avancée des connaissances".


Le classement académique 2019 des Universités du monde communément appelé "Shanghai", vient de paraître. Dans les faits, elle ne semble pas avoir eu l'impact espéré. L'université de Lille, issue de la fusion des trois universités de la métropole en 2018, se hisse entre la 301e et la 400e place et l'université de Versailles Saint-Quentin se glisse in extremis entre la 401e et 500e place. La seule université francophone en Afrique dans le top 1000 est l'Université de Tunis El Manar, classée entre la 801e et 900e place. Au niveau national, elle se classe entre la 14 et la 19. IUT (plusieurs DUT et licences professionnelles); UFR sciences et techniques (plusieurs formations); école supérieure du professorat et de l'éducation; capacité en droit (partenariat entre le Cnam et l'université); diplômes d'ingénieurs en alternance et licences professionnelles délivrés à l'institut des techniques d'ingénieur de l'industrie (partenariat entre le Pôle formation des industries technologiques 58-89 et l'université). L'établissement est 10e ex-aeqo en France.

Articles Liés