La NASA a identifié une "super Terre" potentiellement habitable — Vie extra-terrestre

La NASA a identifié une

Une illustration du télescope TESS - Transiting Exoplanet Survey Satellite - de la NASA.

Parmi ces trois découvertes, une a particulièrement attiré l'attention des chercheurs: la planète GJ 357d, celle qui est la plus éloignée de l'étoile. Et pour cause, selon les scientifiques elle pourrait être habitable. Tandis que les deux autres sont jugées trop chaudes.

À 31 années-lumière de notre Terre se trouve le système de l'étoile "GJ 357", une étoile naine découverte en février 2019 qui intriguait les chercheurs car sa lumière changeante tous les 3,9 jours semblait révéler la présence de planètes tournant autour d'elle et passant ainsi devant sa face observable.


Le système TOI-270 comporte une première planète au monde rocheux, un peu plus grande que la Terre. "Mais si l'atmosphère était dense (contrairement à Mars), l'effet de serre réchaufferait la surface et l'eau pourrait être liquide", estime Luque.

Les chercheurs pensent que GJ 357d pourrait avoir de une à deux fois la taille de la Terre. Rafael Luque et son équipe vont essayer dans les prochains mois d'observer GJ 357d en "transit " afin de confirmer si la vie pourrait s'y développer ou non. En comparaison avec notre système solaire, ces planètes se situent donc entre nos planètes rocheuses de la taille de la Terre ou de Mars, et entre les planètes géantes gazeuses comme Saturne et Jupiter.

Articles Liés