France: les traitements homéopathiques ne seront plus remboursés

France: les traitements homéopathiques ne seront plus remboursés

"Avant cela, une " étape intermédiaire " d'un an sera mise en place, pendant laquelle un remboursement réduit à 15 % sera appliqué, " pour permettre aux patients, aux industriels et aux prescripteurs de s'adapter ". L'homéopathie ne sera plus remboursée par la Sécurité sociale d'ici un an et demi, a tranché mardi le gouvernement, se rangeant ainsi à l'avis de la Haute autorité de santé (HAS) qui avait conclu à l'"efficacité insuffisante" de ces produits pharmaceutiques. Le taux de remboursement passera de 30% à 15% en 2020, puis à 0% au 1er janvier 2021. C'est "pour se laisser le temps de la pédagogie et accompagner les patients" qu'Agnès Buzyn dit avoir "souhaité organiser une période de transition". Très vite, Agnès Buzyn, ministre de la Santé, avait indiqué que la décision finale interviendrait " dans les prochains jours ".

Mais une fois rendu l'avis scientifique, la décision politique n'a pas été sans moult pressions, publiques et en coulisses. Le coup dur se confirme donc pour Boiron, 60% de l'activité du laboratoire (soit la part des ventes en France dans le chiffre d'affaires du groupe) pourraient en effet être directement touchés par une modification du taux de remboursement des médicaments homéopathiques, rappelait fin juin le groupe familial.


Disant assumer le caractère "impopulaire" de cette mesure, M Buzyn souligne que le déremboursement n'empêchera pas les médecins de continuer à prescrire de l'homéopathie, ni les Français d'en acheter.

Le président de la région Hauts-de-France, Xavier Bertrand, ainsi que Gérard Collomb et Laurent Wauquiez s'y opposent. "Boiron fera tout pour combattre une éventuelle décision de déremboursement qui va à l'encontre d'une pratique éminemment populaire", affirme le groupe dans un communiqué.

Articles Liés