Haute-Loire: un couple de promeneurs attaqué par un essaim d'abeilles

Haute-Loire: un couple de promeneurs attaqué par un essaim d'abeilles

Le pronostic vital de l'homme serait engagé. Un promeneur attaqué mardi après-midi par des milliers d'abeilles alors qu'il se promenait avec sa compagne sur un chemin de la commune du Brignon, en Haute-Loire, est toujours dans un état grave ce mercredi matin. Elle a été hospitalisée dans un état moins préoccupant que son mari.

L'homme de 70 ans et une femme de 52 ans qui l'accompagnait ont alerté les secours en fin de matinée alors qu'ils étaient assaillis par une nuée d'abeilles en furie. Le pronostic vital de l'homme, piqué plusieurs centaines de fois sur tout le corps et dans la bouche, est engagé.

A leur arrivée, les pompiers du Brignon sont confrontés à une opération "rare et d'une ampleur exceptionnelle", rapporte Le Progrès.

Un couple de promeneurs a été évacué en urgence absolue, en Haute-Loire, mardi 2 juillet, après avoir été attaqué par des milliers d'abeilles alors qu'il se baladait à proximité d'un rucher. Recouvrant la totalité du corps de l'homme et une partie de celui de la femme, les abeilles ont donné du fil à retordre aux équipes de secours qui ont souligné le caractère " délicat, dangereux, voire impossible de leur évacuation ".


Des ruches étaient situées à une dizaine de mètres du chemin, et l'apiculteur était en train de prélever le miel lorsque les randonneurs sont passés. L'intérieur du véhicule qui transportait les victimes, toujours recouvertes de centaines d'insectes, a lui aussi été enfumé pour pouvoir prodiguer les premiers soins.

Les pompiers présents sur place ont aussi été la cible des abeilles, six d'entre eux ont été piqués dont un qui a fait l'objet d'un malaise. Selon les pompiers, cette attaque a été déclenchée par le prélèvement de miel par l'apiculteur et le temps orageux.

"On a jamais vu ça".

Articles Liés