18 cas confirmés de dengue et 1 cas probable de chikungunya — PACA

18 cas confirmés de dengue et 1 cas probable de chikungunya — PACA

Mais sa prolifération est désagréable, voire dangereuse pour l'homme: l'Agence régionale de santé (ARS) a annoncé, mercredi, dix-huit cas confirmés de dengue et un cas probable de chikungunya dans la région.

"Ce sont uniquement des cas importés, pas autochtones". Aucun cas de zika n'a été détecté pour l'heure.

À ce jour, il n'existe ni vaccin, ni traitement contre les virus transmis par le moustique tigre. "Le meilleur remède, c'est de s'en protéger", a-t-elle souligné.


L'ARS incite donc vivement les Français à prendre les mesures nécessaires pour réduire la prolifération du moustique.

En éliminant les petites réserves dans lesquelles l'eau peut stagner (bâche, coupelles de plantes.) on empêche les oeufs d'éclore. Les lieux de ponte devraient également être détruits.

Articles Liés