Macron : "nous rebâtirons Notre-Dame d'ici cinq années"

Macron :

"Nous rebâtirons la cathédrale plus belle encore, et je veux que cela soit achevé d'ici cinq année, nous le pouvons", a-t-il affirmé. En effet, l'État n'est pas obligé de faire assurer systématiquement ses biens. Bien loin donc des cinq ans promis par le président.

Sur Twitter, la maire de Paris Anne Hidalgo a, de son côté, souligné le "défi immense" que représente la restauration de Notre-Dame.


Plusieurs centaines de personnes étaient réunies mardi soir place Saint-Michel pour prier et se recueillir après le terrible incendie qui a frappé Notre-Dame de Paris. L'assureur Groupama a proposé par exemple de prélever les 1 300 chênes centenaires nécessaires dans ses forêts normandes, la fédération des sylviculteurs de France Fransylva a invité ses adhérents et donateurs à offrir un chêne à Notre-Dame pour que "cette 'forêt-charpente' soit reconstruite avec des chênes de France, dans la tradition et la qualité des premiers constructeurs".

Selon une source proche du dossier, des propositions ont été faites au président de la République ce mardi midi sur cette question. "C'est tout le problème de ce genre de dispositif: ça peut poser un problème budgétaire", a-t-il ajouté. D'après les magistrats financiers, ce dernier a été multiplié par dix en 15 ans, pour atteindre près de 900 millions d'euros par an.

Articles Liés