" Un jour, Kylian m'a dit papa " — Wilfrid Mbappé

Sa manière de s'exprimer. "Il faut surtout qu'il garde cette liberté de mouvement qu'on lui accorde au PSG ou en équipe de France", confie-t-il ainsi en soulignant qu'"avec Kylian on banalise l'exceptionnel ". Il y en a d'autres qui le font aussi bien, dans les quartiers ou ailleurs. Et aussi la personne qu'il est devenu: "gentil, respectueux et sociable". Le 15 juillet dernier, l'équipe de France a remporté sa deuxième Coupe du Monde en battant la Croatie 4 à 2.

La médiatisation. " Avant, je lisais et regardais tout, mais plus maintenant. C'est comme un gâteau au chocolat, si vous en mangez trop, vous avez ensuite une crise de foie. Ne plus pouvoir faire des choses qu'on faisait tous les jours, ce n'est pas toujours simple.

Le moment où il a réalisé. On a respecté le plan du coach, on était à bloc, on a procédé en contre et on a eu des opportunités. "Dès l'enfance, Kylian en mettait plein la vue à des gamins de deux ou trois ans de plus que lui". "Après Clairefontaine, il a rejoint Monaco, et je lui ai dit: "Tu vas devenir pro". "Parfois les gens mélangent tout donc, j'ai préféré m'éloigner ", regrette celui qui trouve "le regard des autres difficile ".


Père d'une star. " Je reste moi-même. Parfois, on a besoin de tranquillité.

Aujourd'hui, le père de Mbappé espère que le prodige continuera " de grandir et de gagner des choses mais ce ne sont plus des rêves ". " Ancien éducateur à Bondy, il pense quand même que "KM7 " peut encore progresser, au cours des années à venir, "devant le but " afin d'être plus efficace".

Articles Liés