Grève illimitée à Paris — Urgences

Déjà cinq hôpitaux sont concernés par ce mouvement de grève qui touche spécifiquement les services d'accueil d'urgence (SAU). Trois syndicats, - la CGT, SUD-Santé et FO - ont lancé un appel à la mobilisation. Les services d'urgence sont de plus en plus débordés. le personnel médical dénonce une dégradation des conditions de travail et un manque d'effectifs.


Ils demandent "l'arrêt des fermetures de services (.), des plans d'économies et des suppressions d'emplois" et revendiquent "la titularisation des contractuels", une "revalorisation" des salaires et un budget "à la hauteur des besoins de la population". Ils rejoignent dans ce mouvement le personnel de la Pitié-Salpêtrière (13e), en grève depuis un mois. Une délégation intersyndicale doit être reçue dans la matinée par la direction des hôpitaux de Paris. Les patients seront accueillis par les soignants grévistes, obligés d'assurer la continuité des soins, mais ces derniers porteront un brassard.

Articles Liés