Deux mois de prison... pour un pipi dans une rue!

Deux mois de prison... pour un pipi dans une rue!

Le trio en ressort au petit matin et l'étudiant nantais décide d'aller "soulager" sa vessie dans la rue.

Quand les vacances tournent au cauchemar. Mais la veille du départ de Malte, c'est à la sortie d'une boîte de nuit, dans la nuit du 5 au 6 février, qu'il a été surpris par quatre policiers alors qu'il urinait dans la rue contre un mur.

Titouan ne retournera pas de sitôt à Malte. Une patrouille de police arrive au même moment. D'autant plus qu'il comprend pas un traître mot de ce qui lui est dit. Un comportement qui entraîne naturellement son interpellation. Le jeune homme a la mauvaise idée de prendre la fuite. Une blessure lourde de conséquence. "Ils m'ont tapé tout le long", affirme l'étudiant à RTL.


"Je ne comprenais rien à ce qui se passait".

"Nous, au début, on se disait qu'il était étudiant, européen, qu'il n'avait pas de casier et que ça n'allait donc pas durer", a-t-elle ainsi confié. Titouan et ses parents ont demandé l'aide de leurs proches pour obtenir entre 15 000 et 20 000 euros de frais de justice et de déplacement sur l'île. Il vient de sortir de prison, après deux mois passé à l'ombre. Il doit maintenant poursuivre son année Erasmus à Grenade en Espagne.

Articles Liés