Drogue et prostitution au sein de la téléréalité : une ex-candidate confirme

Drogue et prostitution au sein de la téléréalité : une ex-candidate confirme

Selon elle, drogue et prostitution font partie intégrante du monde de la téléréalité. Jeudi 11 avril, Cyril Hanouna et son équipe se sont intéressés aux dessous des émissions de télé-réalité, sur le plateau de Touche pas à mon poste. Prénommée Emilie, la jeune femme s'est fait connaître dans des émissions comme Les Anges, ou encore Friends Trip.

Une occasion pour Benjamin de revenir sur les années Secret Story, en évoquant l'un des principaux soucis lors des tournages, la drogue: "C'était évidemment une priorité pour les producteurs d'éviter qu'il y ait [ de la drogue]". "Le staff nous accompagnait pour aller chercher nos drogues" a-t-elle ainsi assuré, avant de continuer, "ils le savent, mais ils ferment les yeux". Même son de cloche concernant la prostitution dans ce type de show. "La plupart sont des filles qui faisaient ça avant la télé-réalité".


Benajmin Castaldi lui, n'a pas paru très surpris, révélant même certaines techniques utilisées à l'époque où il présentait Secret Story. On a découvert que la drogue rentrait dans les cols de chemises.

L'animateur a ensuite avoué que la production s'était aussi "rendue compte que certaines candidates avaient un passé de call girl" en les écoutant parler.

Articles Liés