Des parlementaires d'opposition enclenchent un "référendum d'initiative partagée" — Privatisation d'ADP

Des parlementaires d'opposition enclenchent un

Des parlementaires notamment socialistes, communistes et de droite (LR) ont annoncé avoir recueilli les signatures nécessaires à un possible référendum d'initiative partagée (RIP) contre la privatisation d'Aéroports de Paris (ADP).

Restent deux 'détails' pour organiser le référendum. Les socialistes souhaitent demander aux Français leur avis afin de rendre ADP "insusceptible de privatisation ", a déclaré le porte-parole des députés PS Boris Vallaud lors d'une conférence de presse.

C'est une première sous la Ve république, un référendum d'initiative partagée pourrait avoir lieu.


C'est la première fois que cette procédure est activée depuis la révision de la Constitution de 2008, qui a créé ce type de référendum.

L'Assemblée nationale avait rétabli le 14 mars l'article ouvrant la voie à la privatisation, contredisant le Sénat.

Articles Liés