Les stocks de pétrole brut bondissent — Etats-Unis

Les stocks de pétrole brut bondissent — Etats-Unis

Les cours du brut ont cédé un peu de terrain après la publication de ces chiffres, celui du brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) revenant à 62,15 dollars après un pic à 62,99 dollars tandis que le Brent se repliait sous 69 dollars après avoir frôlé le seuil des 70 dollars.

A New York, le baril américain de WTI pour le contrat de mai gagnait 18 cents à 62,76 dollars.

Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juin a fini à 69,31 dollars à Londres, en baisse de 6 cents par rapport à la clôture de mercredi. Lors de la semaine achevée le 29 mars, les réserves commerciales de brut ont augmenté de 7,2 millions de barils pour s'établir à 449,5 millions, là où les analystes interrogés anticipaient une baisse de 800.000 barils. La production américaine a quant à elle atteint 12,2 millions de barils par jour (mbj) en moyenne, un nouveau record.


Cette hausse des cours est survenue en dépit d'un bond du nombre de puits de forage actifs aux États-Unis, une statistique publiée chaque vendredi par la société Baker Hughes et qui donne un aperçu de ce que sera la production américaine dans quelques semaines. Leur accord vise à rééquilibrer l'offre et la demande de brut à l'échelle mondiale, et à maintenir les prix à un niveau élevée.

Mais deux des membres de l'Organisation, le Venezuela et l'Iran, voient leurs extractions fondre, notamment en raison de sanctions américaines.

Articles Liés