Bébé appelé "Griezmann Mbappé" à Brive : la justice refuse les prénoms

Bébé appelé

Quatre mois plus tard, la justice a finalement rendu son verdict il y a quelques jours: le bébé ne pourra pas porter ce prénom, rapporte vendredi 15 mars France Bleu Limousin.

Champions du monde ou pas, les patronymes des attaquants français Griezmann et Mbappé, surtout s'ils sont accolés, ne peuvent pas constituer un prénom. La justice refuse que les parents d'un bébé né mi-novembre dernier à Brive, en Corrèze, appellent leur fils du nom des deux stars de l'équipe de France de foot avec qui Antoine Griezmann et Kylian Mbappé ont remporté la coupe du Monde l'été passé. Le procureur de la République avait porté l'affaire devant les tribunaux après avoir été alerté par l'officier d'état civil.


À l'époque, l'officier d'État civil, estimant que ceux-ci pouvaient être "contraires à l'intérêt de l'enfant", avait saisi, comme le lui permet le Code civil, le procureur de la République. Les parents ont eu interdiction d'appeler leur enfant " Griezmann-Mbappé ". Il avait vu juste, le magistrat a effectivement jugé que ce choix des parents était " de nature à porter préjudice à l'enfant ". Mais selon nos confrères, "Griezmann Mbappé" sera quand même mentionné sur l'acte de naissance, dans la marge.

Articles Liés