Léa Salamé prête à arrêter sa carrière par amour

Léa Salamé prête à arrêter sa carrière par amour

À ce moment-là, le philosophe traversait une période tragique, comme il le racontera plus tard, alors qu'au matin du 13 novembre, il enterrait son père, l'essayiste André Glucksmann et que le soir des attentats, il vivait de très près l'attaque du Bataclan, puisqu'il était réuni avec plusieurs amis dans l'appartement de ses parents, situé à deux pas de la salle de spectacle, pour célébrer la mémoire de son papa. La journaliste va quitter un temps la matinale de France Inter, où elle réalise l'interview politique du lundi au jeudi, après que son compagnon Raphaël Glucksmann a officialisé vendredi sa candidature aux élections européennes du 26 mai.à l'antenne de France Inter. "Raphaël Glucksmann, cela représente quelques milliers de voix à l'intérieur du périphérique (.) En quoi cela fera gagner des voix auprès de notre électorat?", se demande un sénateur. Pour protester son désaccord, l'anien ministre a annoncé son départ avec "d'autres" du bureau national du parti socialiste, l'instance dirigeante du PS, mais pas du parti, ni du conseil national.

La maire de Lille, Martine Aubry, a apporté son soutien à Raphaël Glucksmann en appelant "tous ceux à gauche qui se battent pour une Europe sociale, écologique et démocratique" à se "rassembler derrière (s) a candidature" et à dépasser "les egos et les appareils".

Le premier secrétaire du PS, Olivier Faure, est favorable à une liste commune aux européennes. Il mènera campagne "en tandem" avec la militante écologiste Claire Nouvian, cofondatrice du mouvement. Sur quelles bases idéologiques?


Conseil national du PS samedi. "Pour le moins étrange de la part d'un parti de gouvernement!", a tweeté le commissaire européen Pierre Moscovici, qui se serait bien vu conduire la liste PS. "On ne sait pas", a-t-il déploré. "Ce n'est pas mon modèle", a avancé l'ancien candidat à la tête du parti l'année dernière.

Le fondateur de Générations, Benoît Hamon, a en revanche accueilli fraîchement l'initiative de celui qui avait contribué à écrire son grand discours de Bercy pendant la présidentielle. Aujourd'hui, un vote en faveur d'une liste socialiste est une voix perdue pour la gauche [.].

C'est aussi le compagnon de la journaliste politique Léa Salamé, qui se retirera de l'antenne de France Inter pour la couverture des élections européennes afin d'"éviter tout soupçon de conflit d'intérêt", a annoncé la radio.

Articles Liés