Le Président Tshisekedi respecte sa promesse de libération des prisonniers politiques

Le Président Tshisekedi respecte sa promesse de libération des prisonniers politiques

" Échange sur les mesures de décrispation et harmonisation des listes des prisonniers politiques en prévision de leur libération", lit-on dans un tweet de la présidence. Le délai a expiré ce mardi à minuit sans aucune libération. Il avait promis dans ce cadre de libérer les prisonniers politiques.

"Dans les dix jours, je vais prendre une mesure de grâce présidentielle au bénéfice des prisonniers politiques ayant été condamnés par des décisions coulées en force de chose jugée", avait déclaré Félix Tshisekedi.

Le chef de l'État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a pris langue ce lundi 11 mars 2019 avec le président du Conseil National de Suivi de l'Accord, " CNSA", Joseph Olenghankoy sur la problématique de la libération des prisonniers politiques.


Et sur cette liste de graciés figure, selon lui, non seulement les opposants Frank Diongo et Firmin Yangambi, mais aussi Eugène Diomi Ndongala, président du parti Démocratie chrétienne.

Mais le sort de plus d'une centaine d'autres prisonniers ne dépend pas que du nouveau chef de l'Etat, il lui faut la coopération du ministre sortant de la Justice, proche de Joseph Kabila, du parquet et même des services pénitentiaires.

Sur les listes remises au président figurent les accusés du procès Kamuina Nsapu à Kinshasa - beaucoup sont affiliés à l'UDPS. Donc, le président de la République signera les ordonnances nécessaires probablement d'ici jeudi et ceux qui doivent sortir avec la grâce présidentielle vont sortir.

Articles Liés