A l'aise avec la Ferrari SF90, Charles Leclerc s'est amusé

A l'aise avec la Ferrari SF90, Charles Leclerc s'est amusé

Vice-champion du monde 2017 et 2018 derrière le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes), Vettel a d'emblée engrangé les bons points, roulant plus (169 tours) et plus vite (1:18.161) que la concurrence, malgré un tête-à-queue sans conséquence en début de séance.

"Une journée proche de la perfection", pour l'Allemand.

Carlos Sainz Jr suit à 397/1000es et le Français Romain Grosjean (Haas) à près d'une seconde. Comme Sebastian Vettel lundi, il a été le plus rapide tout en roulant énormément.

Franz Tost, le directeur de Toro Rosso, a révélé qu'une analyse des différences entre Ferrari et Mercedes confère pour le moment un avantage de cinq dixièmes de seconde par tour à la monoplace italienne, même si on ne sait pas les quantités de carburant emportées, ni les réglages utilisés: "Au moins, mais je pense que c'est encore plus que ça".

"Il semble de plus en plus probable que nous ne serons pas en mesure de rouler avant mercredi au plus tôt", annonce la team principal adjointe Claire Williams dans un communiqué.


Williams avait déjà annoncé dimanche qu'elle ne roulerait pas lundi.

Lotus était la dernière écurie à avoir manqué la première semaine d'essais pour des raisons similaires en 2014.

Pour la deuxième journée des essais disputés à Barcelone, Pierre Gasly va enfin tester sa nouvelle Red Bull et partagera la piste avec Charles Leclerc qui va débuter son aventure avec Ferrari.

Les essais se tiennent jusqu'à jeudi, puis du mardi 26 février au vendredi 1er mars, toujours à Barcelone.

Articles Liés