La Russie veut se déconnecter d'Internet

La Russie veut se déconnecter d'Internet

Selon la BBC, la Russie envisage de se déconnecter brièvement de l'Internet mondial dans le cadre d'un test de ses cyberdéfenses.

Ce projet de loi, adopté à 334 voix contre 47 en première lecture à la Douma, la chambre basse du Parlement, comporte ainsi une série de mesures visant à garantir le fonctionnement du segment russe de l'internet et à le protéger d'éventuelles cyberattaques.


Il est présenté comme une réponse au "caractère belliqueux de la nouvelle stratégie américaine en matière de cybersécurité adoptée en septembre 2018", qui cite notamment la Russie comme une menace. De plus, Moscou a chargé ses FAI de mettre à niveau leurs systèmes afin de rediriger tout le trafic Internet vers des serveurs situés dans le pays et approuvés ou gérés par Roskomnazor, le garde-fou russe des télécommunications. Les moyens techniques seront fournis aux opérateurs par Roskomnadzor, le gendarme russe des télécoms et des médias. La Russie a alors voté un projet de loi s'assurant qu'un réseau internet national continuera à fonctionner le cas échéant.

L'agence aurait ainsi la possibilité d'intervenir directement dans la gestion du réseau en cas de menace et pourra, grâce à cette technologie, bloquer directement du contenu interdit en Russie, une tâche qui incombe actuellement aux opérateurs eux-mêmes avec des succès variables. Avec ce filtrage, seules les données échangées entre Russes atteindront leur destination.

Articles Liés