Mondiaux de ski: Shiffrin répond vivement à Vonn

Mondiaux de ski: Shiffrin répond vivement à Vonn

Comme la veille dans la descente masculine, la piste a été raccourcie (de 556 m) en raison du brouillard et ne présentait plus qu'une distance de 1670 mètres, la plus courte de l'histoire des championnats du monde. "J'étais émue et je voulais juste lui montrer mon respect à ce moment là", a expliqué l'Allemande en zone mixte. La dernière fois c'était la Suissesse Maria Walliser, championne en 1987 à Crans Montana (Suisse) puis en 1989 à Vail (Etats-Unis). L'Américaine, pour la toute dernière course de sa carrière, a soigné sa sortie avec une belle médaille de bronze.

"Les titres de slalom et de géant ne sont pas déjà dans ma poche (.) les filles sont très fortes, chaque course est un combat", estime-t-elle. "Une fin parfaite" marquée de nombreux témoignages d'affection venant des autres skieuses après la course.

Même Mikaela Shiffrin, sa coéquipière avec qui Vonn a échangé quelques piques ces derniers jours, l'a saluée sur les réseaux sociaux: "Félicitations à Lindsey pour une dernière course parfaite". Je voulais partir par la grande porte (.) J'avais peur de la suite avant, de ma vie d'après, sans le ski.

Mondiaux de ski miracle en bronze pour Vonn doublé doré pour Stuhec

Vonn, handicapée par une douleur tenace à un genou blessé en début de saison, quitte donc le circuit avec un total de huit médailles mondiales, dont deux en or, trois médailles olympiques, dont le premier titre d'une Américaine en descente en 2010, et un record chez les femmes de 82 victoires en Coupe du monde. Plus on se soutient et plus on s'encourage, meilleur on devient. La Slovène Ilka Stuhec conserve son titre.

Stuhec a réussi à revenir au plus haut niveau après une saison 2017/2018 blanche à cause d'une grave blessure au genou gauche. "C'était juste la fin parfaite", au lendemain de celle réussie du Norvégien Aksel Lund Svindal samedi, 2e la descente messieurs.


Articles Liés