86 députés plaident pour le retour de la hausse — Taxe carbone

86 députés plaident pour le retour de la hausse — Taxe carbone

" Pour nous la fiscalité carbone n'est pas un dogme, pas plus qu'un marqueur politique".

La fiscalité carbone est, "parmi d'autres, un outil efficace pour faire évoluer les décisions d'investissement, favoriser les comportements vertueux, donner un avantage aux véhicules ou aux chaudières qui consomment peu ou pas d'énergies fossiles, et répondre à l'urgence climatique", ajoutent-ils.

"Beaucoup de nos concitoyens sont convaincus que la fiscalité carbone n'est qu'un prétexte pour faire payer toujours plus les Français, pour augmenter sans cesse les dépenses publiques dont ils ne perçoivent plus les bénéfices", constatent les députés.


Le gouvernement n'exclut pas son retour à l'issue du grand débat. L'augmentation de la taxe carbone qui s'applique notamment sur les carburants, prévue au 1er janvier 2019, a été annulée en décembre dernier. C'était l'une des premières revendications des "Gilets jaunes", mobilisés depuis la mi-novembre. Ce sondage n'a pas été réalisé en France mais en Colombie-Britannique, une province du Canada qui a instauré une taxe carbone (donnant un prix aux émissions de CO2) depuis 2008 ("Canadian Public Opinion on Climate Change", The Environics Institute and David Suzuki Foundation, 2015). Cinq groupes politiques sont représentés. Pour le maire de Nice Les Républicains Christian Estrosi, " [un retour à la taxe carbone] ne serait pas très prudent".

"Vous imaginez que la première réponse à un mouvement qui est parti de cela soit de réintroduire la taxe?", a surenchéri le président des régions de France, Hervé Morin, sur France 2. Les signataires évoquent les propositions déjà formulées dans et autour du grand débat, comme le renforcement et la simplification des aides, ou l'extension de la couverture par la fiscalité carbone à de nouveaux secteurs professionnels. Je pense qu'il n'y a pas un Français qui va se dire qu'on va leur écrire cette histoire-là. " La transition écologique n'attend pas, et nous ne devons ni la suspendre ni la freiner; nous devons l'accélérer".

Articles Liés