Faut-il modifier les dates de péremption — Gaspillage alimentaire

Faut-il modifier les dates de péremption — Gaspillage alimentaire

"Elles sont la plus grosse source de gaspillage dans la grande distribution", constate ainsi les auteurs du livre blanc, soutenu par France Nature Environnement, qui fédère 3500 associations de protection de la nature et de l'environnement. Objectif: apporter des précisions sur les dates de péremption mises en place pour prévenir tout risque sanitaire et celles qui ne sont qu'indicatives.

La loi contre le gaspillage alimentaire souffle ce lundi ses trois bougies.


Des yaourts encore comestibles plusieurs jours après leur date officielle "de péremption", des gâteaux et autres conserves largement consommables une fois la dite date passée... Le second, la date de durabilité minimale (DDM), est un indicateur de qualité qui signifie que le produit peut perdre en goût et saveur après la date inscrite, mais sans risque pour la santé. C'est la distinction avec la mention "à consommer jusqu'au" qui est une "limite impérative" s'appliquant aux aliments qui sont "susceptibles, après une courte période, de présenter un danger immédiat pour la santé humaine" comme la charcuterie, la viande ou les plats cuisinés. "Ajouter un jour de vie supplémentaire sur les produits permettrait de réduire le gaspillage alimentaire de 170.000 kg par an!" estime Lucie Basch, ex-ingénieur agronome qui a fondé l'appli Too good to go.

"Et aussi après" permettrait donc aux consommateurs d'y voir plus clair puisque Le Parisien rapporte que 53% d'entre eux ne comprennent pas cette mention. Or, les dates de péremption sont responsables de 10% du gaspillage alimentaire en Europe, dont 20% au sein des foyers. "Les distributeurs pourraient économiser 80.000 tonnes de nourriture, pour un gain financier de 100 millions d'euros". Les produits frais ou seulement les produits secs comme les pâtes ou la farine? "Les dates de péremption, une idée dépassée?", interroge le livre blanc sur le sujet signé par des associations et l'application TooGoodToGo qui lutte contre le gaspillage alimentaire.

Articles Liés