Renault signale à la justice un versement "au bénéfice personnel" de Ghosn

Renault signale à la justice un versement

Les jours passent, et les révélations autour des pratiques douteuses de Carlos Ghosn continuent à affluer. Le constructeur automobile "a décidé de porter ces faits à la connaissance des autorités judiciaires", indique-t-il dans un communiqué, au lendemain de la révélation par le Figaro de cette affaire, liée selon le journal à la célébration du mariage de Carlos Ghosn dans le château le 8 octobre 2016.

Renault a annoncé jeudi qu'il allait signaler à justice que son ancien patron Carlos Ghosn avait reçu pour son "bénéfice personnel" un versement de 50.000 euros dans le cadre d'une convention de mécénat signée avec le Château de Versailles. La location du lieu aurait été effectuée dans le cadre d'un contrat de mécénat signé entre Renault et l'établissement public du château de Versailles. Or, "il ne fait aucun doute qu'il s'agissait d'un événement totalement privé qui n'a aucun lien avec le mécénat de Renault", constate une source proche du dossier. Or, une facture de la société organisatrice indique que le mariage a été "offert par Versailles", rendant la situation encore plus difficile à interpréter.

Jusque-là, les investigations chez Renault n'ont mis en évidence aucun manquement attribuable à l'ancien patron. Le constructeur s'interroge donc: s'agit-il d'un abus de bien social de la part de son ancien patron?


"Empêché", Carlos Ghosn a démissionné de ses fonctions de PDG de Renault fin janvier et a été remplacé par Jean-Dominique Senard, PDG sortant de Michelin.

Retrouvez cet article sur LeParisien.frVoiture électrique: "La batterie peut participer au rééquilibrage du réseau "Voiture électrique: et si votre batterie valait de l'or?".

Articles Liés