Pamela Anderson ne veut plus du grand débat national

Pamela Anderson ne veut plus du grand débat national

Encore une fois, les messages de Pamela Anderson contrecarrent totalement la campagne menée par le gouvernement et la presse pour présenter le mouvement des Gilets Jaunes comme violent. Mais elle vient donc de récidiver en s'opposant frontalement au grand débat national mis en place par Emmanuel Macron.

La star s'indigne. Pamela Anderson, révélée par la série " Alerte à Malibu ", s'est exprimée sur les propos tenus par le président de la République avant le lancement du grand débat national mardi dernier à Gagny, dans l'Eure.

"Son premier tweet concerne la nouvelle pique méprisante de Macron adressée aux pauvres " qui déconnent", dénonçant son mépris de classe décomplexé: " Le président Macron a lancé un "débat national" sur #GiletJaunes, mais la première chose qu'il fait est d'offenser la classe ouvrière en disant qu'elle "déconne".

Emmanuel Macron s'était exprimé à Gagny sur la question de la pauvreté: " Une partie du traitement de la pauvreté (...) est dans un travail collectif très fin où il faut des travailleurs sociaux, où il faut des gens qui sont en situation de difficulté mais qu'on va davantage les responsabiliser car il y en a qui font bien et il y en a qui déconnent.


Comment un véritable débat national peut-il être adressé de haut en bas et non de bas en haut, sans aborder tous les sujets, notamment le mépris des pauvres par l'Etat français lui-même?
De nombreux internautes ont applaudi les mots de Pamela Anderson et ont souligné la justesse de sa réflexion.

Lors de ses deux débats-marathons, Emmanuel Macron a été à deux reprises interpellé sur son vocabulaire, jugé souvent condescendant et arrogant.

Avant de conclure, en pointant la garde à vue d'Alexandre Benalla pour son usage immodéré de ses passeports diplomatiques tout en semblant critiquer la décision du président français de maintenir ses troupes en Syrie: "Qui est-ce qui déconne?"

Articles Liés