Laeticia veut faire une place au pardon — Procès Johnny Hallyday

Laeticia veut faire une place au pardon — Procès Johnny Hallyday

Depuis plusieurs mois, la veuve de Johnny Hallyday, Laeticia profite financièrement d'un contrat fait entre David Hallyday et son père.

Pour les fêtes de fin d'année, Laeticia Hallyday s'est offert un séjour au Vietnam, en compagnie de ses filles Jade et Joy, et de ses amis Sébastien Farran et Hélène Darroze.

Dans des stories partagées sur Instagram, Laeticia montre ses visites au Vietnam, accompagnée de ses deux filles. "Nous venons d'ouvrir avec 'La Bonne étoile' une deuxième école pour enfants handicapés dans la province reculée de DakNon, une des plus pauvres du pays", a écrit Laeticia Hallyday.

Le 6 janvier, elle a publié une nouvelle photo, toujours accompagnée de ses filles, devant l'église Tan Dinh à Hô-Chi-Minh-Ville. "Notre arrivée dans ces paysages magnifiques nous a bouleversé d'émotion". Dans cette vie différente où il faut faire une place au pardon pour trouver la paix, je veux être à la hauteur de notre vie ensemble, je veux être une maman digne et protéger mes amours comme il nous protégeait lui-même, je veux être une femme courageuse comme lui l'a été jusque dans ces derniers moments. "Je t'aime de la terre à la lune, aller-retour", continue-t-elle, avant de conclure avec une pensée pour Johnny: "Papa, tu me manques tellement".


" Est-il possible de faire un jour le deuil?"

La veuve de Johnny Hallyday promet notamment d'apprendre à aimer les 25 prochaines années, une vie différente qu'elle construirait pour ses deux filles dans le respect de ce dont leur père l'a appris. "Si elle assure " avoir peine à le croire", elle se veut tout de même rassurante quant à l'avenir: " Aujourd'hui j'aborde cette nouvelle année avec beaucoup de paix et de sérénité et avec la certitude que même si l'on ne peut remplir le vide, on apprend petit à petit à l'apprivoiser.

Laeticia Hallyday apparaît plus apaisée, prête à accepter le décès de celui qui a partagé sa vie pendant 23 ans: "Je sais où je vais désormais, je sais pourquoi je suis debout". Il en sera si fier. Pourtant aujourd'hui, j'aborde cette nouvelle année avec beaucoup de paix et de sérénité et avec la certitude que même si on ne peut remplir le vide, on apprend petit à petit à l'apprivoiser.

Articles Liés