L’étau se resserre, un test ADN demandé — Cristiano Ronaldo

L’étau se resserre, un test ADN demandé — Cristiano Ronaldo

C'est pourquoi les autorités de Las Vegas ont relancé le dossier et viennent de solliciter leurs collègues italiens afin d'obtenir l'ADN de Cristiano Ronaldo.

Pour corroborer ses dires, Jasmine a révélé une histoire pour le moins choquante sur Ronaldo.

La requête a été adressée aux autorités italiennes, a-t-il, en outre, précisé: un mandat de collecte d'ADN avait été émis. Elle prétend avoir été violée le 13 juin 2009 par Ronaldo dans une chambre d'hôtel à Las Vegas. Après avoir eu des rapports sexuels avec la femme, le joueur l'aurait sodomisé de force. Celle-ci aurait été rémunérée 375 000 dollars contre son silence. Sauf que la femme est sortie du silence à la fin de l'année 2018.

Elle espère surtout que la justice fera son travail contre le footballeur.


Pour l'heure, l'entourage du joueur n'a toujours pas réagi à ces déclarations.

"La police de Las Vegas prend les mêmes mesures pour cette affaire que pour n'importe quelle autre agression sexuelle, afin de permettre l'obtention de preuves ADN".

L'enquête pour viol avait été rouverte en octobre dernier après que la plaignante eut réitéré ses accusations. Ce test tend à comparer les empreintes retrouvées sur les vêtements de la supposée victime.

Un avocat de Ronaldo à Las Vegas, Peter S. Christiansen, a toutefois estimé que cette procédure était "des plus classiques". Dans un communiqué transmis à Reuters, l'avocat de Cristiano Ronaldo a laissé entendre qu'une demande d'échantillon d'ADN de son client avait effectivement été formulée.

Articles Liés