Roger Federer fond en larmes

Roger Federer fond en larmes

La longue carrière de Roger Federer est un livre géant d'exploits, d'anecdotes et de personnages. La dernière en date étant son titre à l'Open d'Australie, en 2017, qui marquait la résurrection du champion.

Dans un entretien accordé à la chaîne américaine CNN, Federer a rappelé tout l'importance de Carter dans son parcours. Lors d'une interview pour CNN tournée début décembre et diffusée ce lundi, " Fed Express " a fondu en larmes en évoquant Peter Carter, le coach qui lui a apporté sa technique unique en son genre. Il est tragiquement décédé lors d'un accident de 4x4 au cours d'un safari, en 2002. La journaliste Christina MacFarlane l'interroge notamment sur Peter Carter, qui a été l'un de ses premiers véritables coachs lorsqu'il n'était encore qu'un adolescent désireux d'assouvir ses rêves de devenir champion. Parmi ces personnes qui ont compté, il y a Peter Carter. Installé en Suisse après une carrière écourtée par une série de blessures, l'Australien a pris en charge le jeune Roger.


Malheureusement, si le Suisse n'a pu retenir ses larmes en pensant à l'entraîneur qui l'a révélé, c'est parce qu'il se souvient que ce dernier est décédé quelques mois avant qu'il ne remporte son premier Grand Chelem, à Wimbledon. "Quelle aurait été sa réaction selon vous en vous voyant avec vingt succès en Grand Chelem?" J'espère qu'il aurait été fier de moi. "Je crois qu'il souhaitait avant tout que je ne gâche pas mon talent". Son départ a été en quelques sortes un appel au déclic et c'est là que j'ai vraiment commencé à travailler très dur. "Si je peux remercier quelqu'un aujourd'hui, c'est bien Peter" a reconnu Federer, extrêmement ému. Des mots mêmes du Suisse, il est celui qu'il l'a le plus façonné. Un moment émouvant, qui témoigne une fois de plus de toute l'humanité du plus grand tennisman de l'histoire.

Articles Liés